Enquêtes publiques

 

 


Projet carrières

 



Télécharger
Flyerv3 Projet carrières.docx
Document Microsoft Word 803.8 KB

Réponse du Maire suite à notre courrier du 17 octobre 2017

                         Lettre au Maire

Projet Carrières 2011

 

Télécharger
SOA SAFV MEMOIRE REPONSE.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB
Télécharger
SOA SAFV MEMOIRE REPONSE 2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB
Télécharger
SOA SAFV RAPPORT CE.pdf
Document Adobe Acrobat 2.0 MB
Télécharger
SOA SAFV RAPPORT CE 2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB




ENQUÊTE PUBLIQUE SUR LES CARRIERES

Télécharger
Lettre au prefet 27 janvier2012v2.doc
Document Microsoft Word 89.0 KB

A NE PAS RATER - le vendredi 10 juin à 20h30
Réunion Publique - Révision du PLU à Méry
Quartier de Vaux à l’école de Vaux
Cette réunion sera le moment de venir poser des questions, afin de clarifier les travaux prévus autour de nous ; amélioration d’entrée de ville, piste cyclable, développement de la zone artisanale vers nous et sa voie de raccordement, urbanisation maitrisée, jardins familiaux et nouveau centre de loisirs, le maintien de zones agricoles uniquement de l’autre côté de la N 184, salle polyvalente et maison de la petite enfance sur la coulée verte.
Venez nombreux vous informer et faire des propositions

Dossier complet de demande d'exploitation des carrières

"Voici un récapitulatif de certaines pages qui nous semblent importantes dans le dossier des carrières"
 
Télécharger
Récapitulatif du dossier des carrières
Dossier principal vII.doc
Document Microsoft Word 37.5 KB

Les dossiers N°1 et N°2 étant  volumineux, cliquez sur le lien ou copier le,  pour le télécharger.


1_résumé non technique

http://dl.free.fr/d4Vnr0lWJ                          

2_dossier principal
Télécharger
3_plan abords 2500.pdf
Document Adobe Acrobat 939.4 KB
Télécharger
4_plan ensemble 1000.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
Télécharger
5_plan état final SAFV.pdf
Document Adobe Acrobat 3.7 MB
Télécharger
6_étude acoustique.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB
Télécharger
7_diagnostic écologique.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB

Télécharger
Lettre adressée aux Maires concernés par le dossier des carrières.
Mairie d'Auvers,Bessancourt, Ennery, Frépillon Pierrelaye, Pontoise.
lettres signés aux mairies de l'enquête.
Document Adobe Acrobat 1.3 MB
Télécharger
Lettre à Monsieur PERNOT
lettre M. Pernot mai 2011 final.doc
Document Microsoft Word 100.0 KB

Mobilisation générale


 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Télécharger
Association Vivre dans la Vallée de l’Oise
REMARQUESVVOENQUETECARRIERESOA26MAI2011.
Document Microsoft Word 44.0 KB

Les Industriels se mobilisent


Télécharger
Héliport
heliport.pdf
Document Adobe Acrobat 170.2 KB
Télécharger
Société METRO
metro.pdf
Document Adobe Acrobat 158.7 KB
Télécharger
Société TAKASAGO lettre contre les carrières
Takasago Lettre contre la carrière.pdf
Document Adobe Acrobat 303.4 KB


Méry sur Oise le 27 janvier 2012

La Préfecture du Val d’Oise
A l’attention de Monsieur le Préfet Pierre-Henry MACCIONI
5, Avenue Bernard Hirsch
BP 90310
95027 CERGY PONTOISE CEDEX


Objet : Enquête Publique / Révision PLU / Demande d’Exploitation de carrières à St Ouen l’Aumône
 P.J. – Lettre Recommandée avec AR envoyée en mai 2011 avec ses piéces jointes

Copies à M. Pernot, Maire de Méry, M. Bequet, Maire d’Auvers, M. Poniatowski Deputé, Mme Salgués Conseiller Générale, Association de Sauvegarde de l’Ile de Vaux, Association les Amis de la Terre, Association Vivre en Val d’Oise, Association de Parents d’élèves PEEP et FCPE, Associations de copropriétaires à St ouen L’aumône et à Mery sur Oise, GIE de Saint Ouen l’Aumône (TAKASAGO, Automotion, Sivam, Subaru, Fief investissements, Autrement mieux, Indiustry Capital, La wroom team, Société staci, Metro alimentation et l’Heliport...)


Monsieur le Préfet,

Nous vous avons écrit une lettre recommandée avec AR en Mai 2011 sur cette enquête publique qui soulève de nombreuses inquiétudes auprès des élus, des associations et des personnes physiques et juridiques de proximité du site. Depuis nous avons contacté vos services à plusieurs réprises sans réponses de votre part.

Après avoir pris connaissance du rapport de l’Enquêteur Mme Bernard, nous nous permettons donc de vous écrire à  nouveau.

Nous avions cru comprendre qu’une enquête publique était une façon démocratique d’écouter les administrés, les élus et les établissements qui seraient impactés par une installation classée et pas qu’une formalité administrative à accomplir. Le but étant de faire un bilan exhaustif, afin de prendre une décision JUSTE pour tous les interessés.

Force est de constater que ce rapport minimalise les nuisances, les inquietudes exprimées et la mobiliation des concernés et conforte le pétitionnaire de façon partisane.
Dés la premier rencontre avec le public, Mme Bernard a annoncé qu’elle était favorable à ce projet.

Des points importants soulevés par de nombreuses personnes ont été négligés, en particulier la méthodologie d’extraction du calcaire qui sera beaucoup plus impactante que ce qui est annoncé dans le dossier, ainsi qu’une insuffisance de l’étude d’impact sur le volet faune/flore avouée mais minorée.

L’association est en train de prendre contact avec les différents dépositaires (élus, entreprises et associations et personnes physiques), afin de continuer la mobilisation contre ce projet.

Dans l’attente  de vous lire, recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de nos plus respectueuses salutations.





Marika Bergendal
Présidente

Projet portuaire 2012 SOA

Courrier au Préfet- du Val d'Oise

Compte-rendu du Comité local d'information portuaire de Saint-Ouen l'Aumône 26 novembre 2012

 

 

 

Compte-rendu du CLIP de Saint-Ouen-l’Aumône

26 novembre 2012

 

 

 

Présentation des résultats de l’audit Sable en Seine du port de Saint-Ouen- l’Aumône par Mariusz Wiecek, directeur de l’agence portuaire de Seine Aval, Céline Longuépée responsable de la communication de Ports de Paris, Frédéric Motreff , responsable de la centrale CEMEX, Stéphane Anelli, auditeur Ecocert. La présentation est jointe au présent compte-rendu.

Synthèse des échanges :

ü      Demandes de précisions :

  • ·         le  « cri du lynx » évoqué dans la présentation : il s’agit d’un signal de recul des engins de manutention d’une tonalité plus grave, avec moins de portée et donc moins de nuisance. Ce dispositif est mis en place de façon systématique sur les engins utilisés par Cemex sur le port de Saint-Ouen- l’Aumône et va être généralisé aux sous-traitants.
  • ·         les trafics fluviaux réalisés sur le port de SOA : le site internet de Ports de Paris indique 400 000 T en 2008 ; après vérification il s’agit d’une erreur, le chiffre réel du trafic en 2008 est de l’erreur est rectifiée en ligne.

 

ü      Remarques générales :

  • ·        Les audits reflètent le fonctionnement du site mais pas son intégration dans l’environnement et surtout pas la vue qu’on en a de la rive d’en face
  • ·        Les nuisances ressenties par les riverains sont des nuisances sonores liées au raclement du grappin, la pollution atmosphérique, odeur d’hydrocarbure des moteurs de péniches.
  • ·        Pour les riverains, le choix de l’implantation de ce port dans ce site est une erreur du fait de la topographie des lieux, il faut donc redoubler d’effort pour son intégration.
  • ·        L’historique des relations entre le tissu local et Ports de Paris est chargé : en témoigne la brochure remise en séance par l’association VVO.
  • ·        Remise également d’un plan des zones submersibles en 1972. Néanmoins en dépit des interdictions de l’époque, le remblai a été fait et les zones d’expansion des crues d’Auvers.
  • ·        Les améliorations de l’installation CEMEX et des voiries sur le port sont visibles mais on demande à une entreprise « bruyante » de ne pas faire de bruit ce qui relève de la contradiction.
  • ·        Circulation piétonne : En entrée de site, il y a maintenant un portillon piéton qui permet le passage même lorsque le portail est fermé. La continuité piétonne pourrait être développée sur le port (notamment devant CEMEX) mais elle s’interrompt rapidement à l’aval (notamment au-delà des limites de la zone portuaire). Les contraintes d’exploitation et les investissements doivent être étudiés en rapport avec le gain réel pour les riverains.

 

ü      Questions :

  • ·        Dégradation de l’état de la berge de l’ile de Vaux du fait de la croissance de l’activité du port public : M. Wiecek indique que le port va regarder l’état de la berge afin de savoir ce qu’il faut faire
  • ·        Quelle est la destination des terrains qui restent disponibles car le trafic de camions génère des embouteillages pour Saint-Ouen-l’Aumône (A184) et la commune de Méry/Oise : M. Wiecek indique que ses terrains sont destinés à accueillir des entreprises qui réaliseront du transport fluvial. Mais que compte-tenu de la configuration et de l’historique du site, Ports de Paris sera vigilant sur le type d’entreprise retenu, et sur la qualité des aménagements (par exemple un rideau d’arbres pourrait être planté à l’ouest de Cemex si une entreprise est implantée sur cette parcelle).
  • ·        Peut-on améliorer le traitement des plaintes ? Les participants précisent avoir téléphoné à de nombreuses reprises sans succès pour demander au grutier de changer son mode d’exploitation. C Longuépée indique que Ports de Paris travaille à la mise en place d’une gestion centralisée des plaintes sur une boite mail unique.
  • ·        Pourquoi les élus des communes voisines (Auvers, Méry) ne sont-ils pas invités au CLIP ? le principe du CLIP est l’association du Port, des entreprises présentes, des associations locales, des riverains et de la commune sur laquelle le port est implanté. C’est une réunion de « bon voisinage » destinée à présenter les résultats annuels des audits de la charte Sable en Seine et d’échanger sur les problématiques locales. Il est, par ailleurs, ouvert et libre d’accès. Tous les élus ( y compris ceux des communes riveraines) sont invités à participer à la démarche des schémas de services portuaires qui a pour objectif d’élaborer en concertation le fonctionnement du réseau portuaire francilien en fonction des demandes des différentes filières, des projets d’aménagement urbains des communes…

Cette organisation n’est pas jugée satisfaisante par les riverains.

  • ·        Y-a-t-il des projets sur l’Ile de Vaux ? aucune activité n’est prévue sur l’ile.
  • ·        Quel est l’intérêt de développer le port de SOA alors que vous développez déjà d’autres ports relativement proches (comme par exemple celui de Bruyères-sur-Oise) et que vous n’arrivez pas à commercialiser la totalité des terrains ? le trafic fluvial est en croissance depuis plusieurs années et les demandes de terrains aussi. Ports de Paris est particulièrement vigilant à sélectionner des entreprises adaptées au site.

Ce sont les schémas de services portuaires qui vont faire se croiser les besoins par filière (par exemple pour la filière BTP, il y a un besoin de 70 000 logements par an en Ile-de-France) et le développement du réseau portuaire dans lequel on distingue des plates-formes multimodales et des ports urbains, et dans lequel les ports sont spécialisés. Par exemple, Bruyères-Sur-Oise se développe notamment autour des conteneurs et de la logistique.

L’activité du port génère des encombrements en proximité immédiate. Il y a un problème de route de desserte du port,  pourquoi conserver cette activité à cet endroit ? Le port est d’utilité publique localement, les granulats arrivent par voie d’eau limitant la circulation des camions dans la phase d’acheminement. Le béton prêt à l’emploi repart certes par camions mais il est à usage local, pour les chantiers des environs (rayon d’environ 9 km compte tenu de la durée de vie du béton transport/mise en œuvre)

Quel est l’horaire de fonctionnement de l’entreprise Cemex ? Uniquement en semaine à partir de 7h 00 du matin

 

  • ·        Quelle est la valeur juridique des audits réalisés par un auditeur payé par vous ? la portée de la démarche Sable en Seine n’est pas juridique. C’est une démarche d’amélioration volontaire dans laquelle se sont engagés le port et les entreprises signataires. D’autre part, Ecocert est certifié et sa neutralité est garantie par son code de déontologie.
  • ·        Pourquoi ne pas améliorer encore la démarche en conviant des élus et des associations au comité de pilotage ? le comité de pilotage est l’instance de décisions de cette démarche volontaire qui est déjà tout à fait contraignante y compris budgétairement pour les entreprises et le port. Les associations et les élus sont associés justement au niveau du CLIP.
  • ·        Peut-on améliorer les performances notamment sonores de la pelle utilisée par Cemex ? La pelle à chenille a été remplacée par une pelle à pneu.

Quel est le rôle du port dans la gestion des crues ? Ports de Paris n’a pas de rôle de régulation